A la Une

Normandie AeroEspace, un modèle d’intelligence collective récompensé aux Trophées K2


Cynthia Glock


Le 19 janvier 2017, la filière Normandie AeroEspace (NAE) recevait à Paris le Trophée K2 Intelligence économique et stratégique, décerné par l’association Cercle K2, pour sa démarche d’intelligence économique transdisciplinaire et originale exemplaire, fortement orientée sur l’effort collectif et l’anticipation des risques.



Réseau normand des acteurs du domaine aéronautique, spatial, défense et sécurité, créé en 1998, Normandie AeroEspace regroupe 138 membres, dont seize grands groupes industriels, quatre aéroports, une base militaire, ainsi que des dizaines de PME, de laboratoires de recherche et d’établissements d’enseignement supérieur. Grâce à son président Philippe Eudeline, qui est directeur Technologie et Innovation chez Thales (cf interview), Normandie AeroEspace est fortement sensibilisée, depuis sa création il y a vingt-ans, aux enjeux de l’intelligence économique, de la protection industrielle et de la confidentialité des données.

Son objectif est d’accompagner l’activité des industriels et des laboratoires de recherche du domaine, basés en Normandie, en se focalisant sur deux actions majeures : le développement de marchés et la recherche et développement de nouvelles technologies.


Pour créer de la synergie et enrichir les points de vue de chacun, Normandie AeroEspace met systématiquement en relation les différents acteurs du domaine, organise des réunions d’information et des séminaires de formation, publie des guides méthodologiques et propose aux PME des diagnostics en matière de stratégie d’intelligence économique.


Ces dernières n’ayant pas forcément le réflexe de mener les bonnes actions, notamment en matière de propriété industrielle et de confidentialité. « Tant qu’ils ne sont pas confrontés à des problèmes, il n’y a pas de prise de conscience, explique Samuel Cutullic, responsable Recherche, Technologie et Innovation chez Normandie AeroEspace. Les habitudes se prennent progressivement, mais il y a toujours besoin d’accompagnement car notre domaine et les technologies associées évoluent en permanence. Par ailleurs il est toujours difficile de mesurer l’impact de nos actions, car tant que tout se passe bien il n’existe pas d’indicateur».


Pour Normandie AeroEspace, participer aux Trophées K2 était un moyen de mettre en avant les actions réalisées et de donner envie à d’autres de mener le même type d’action, dans une démarche d’information et d’intérêt général. « Nous avons été aussi surpris que ravis de remporter le Trophée, conclut Samuel Cutullic. Car cette récompense et cette visibilité donnent encore plus de poids et de légitimité à notre action auprès de nos membres et des industriels du secteur ».


A ses débuts, Normandie AeroEspace concentrait son action de sensibilisation sur les notions de confidentialité, la fuite de données etc. Aujourd’hui, l’effort se porte sur tout ce qui tourne autour du numérique : piratage, sécurité des systèmes d’information, cryptage etc, pour que les entreprises sachent se protéger sans vivre en vase clos, en développant leurs affaires sereinement et en créant de la valeur pérenne.



Les trophées du Cercle K2, une démarche pluridisciplinaire

Lieu d’échange et de réflexion, le Cercle K2 est une association à but non lucratif qui réunit des institutionnels, des entrepreneurs, des chercheurs, autour des questions d’anticipation des risques et des stratégies économiques offensives.

Dans le but de décloisonner les disciplines et alimenter les échanges, ses membres organisent chaque année
les Trophées K2, qui récompensent, dans une vingtaine de domaines, un champ de recherche ou une application susceptible de contribuer à relever les nombreux défis auxquels sont confrontées nos sociétés.

La remise du Trophée K2 2016 Intelligence économique et stratégique, pour lequel Veille Mag est partenaire et sa rédactrice en chef Jacqueline Sala est membre du jury, s’est déroulé le 19 janvier 2017 au Cercle des Armées à Paris.