veillemag

#searchday • Le 360° de l'information stratégique. Comprendre. Anticiper. Décider








Focus

Warren Walter et ses partenaires ouvrent des chemins de traverse dans l'innovation


David Commarmond


Détecter de nouveaux talents, innover, sortir du cadre, penser autrement, créer, tels sont les objectifs que se donnent les cinq entreprises sélectionnées par le programme « PimpMyApp » et 25 étudiants venus de tous les horizons pour travailler pendant trois semaines (28 août au 15 Septembre 2017) sur cinq idées de projets. Au final les étudiants présentent un prototype sur lequel les entreprises choisiront ou non de suivre.



A la tête du projet « PimpMyApp »

Un trio détonnant et passionné Romain DAUSSET, cofondateur de Warren Walter (agence digitale et techno) qui est aussi co-organisateur du DEVOXX et de SeedNetworking , Responsable incubateur de l’EFREI. Thibault de la BOUVRIE, Partner chez Deloitte, directeur risques et Damien SOISSONS, cofondateur d’Imagera.
 
L‘originalité de la démarche
Elle réside dans les partenariats (prestigieux), Allianz, Pôle Emploi, la Société Générale Assurance, la Fondation Deloitte mais aussi par la diversité des profils des étudiants. Le plus jeune ayant 17 ans, même pas bachelier et le plus âgé de 35 ans. La mixité des équipes, la diversité des profils invitent les étudiants à échanger, travailler ensemble et pour cela de les inciter à plus de curiosité et d’ouverture. Les secteurs représentés très divers concernent aussi bien le Légal Tech, l’emploi, la grande distribution que la sensibilisation.
 
Le programme type de la journée va dans ce sens
Divisée en deux parties la journée type se présente ainsi, chaque matin, pendant une heure, des coachs leur présentent une thématique, ils présentent leur entreprise, leur secteur d’activité, explique pourquoi tel compétence ou savoir faire est essentiel pour développer son entreprise. Ensuite, la journée de travail proprement dite commence et du matin au soir, chaque équipe s’attache à coder, développer, dessiner, rédiger des cahiers des charges ou de spécifications techniques.
 
Parmi les interventions les plus marquantes, celle de l’auteur « Comment vendre son cerveau » venu du Canada, Stéphane Deslauriers, présenter son livre et répondre aux questions des étudiants.

Conclusion, vers une deuxième édition et de nouveaux projets:

2017 est la première édition de « PimpMyApp », ambitieux les organisateurs souhaitent renouveler cette expérience l’an prochain et voir non pas cinq mais 7 ou 8 projets naître et accueillir quarante étudiants. Ils espèrent aussi voir cette idée essaimer en province et toucher de nouveaux publics, et plus particulièrement les adultes en situation de repositionnement professionnel qui souvent intègrent des formations en deuxième session (Janvier).
 

Pour aller plus loin :

Découvrir le site du projet : www.pimpmyapp.fr/

Compte Twitter et Facebook