veillemag

Le magazine des professionnels de l'information stratégique









Blockchain

Blockchain-Agora. Certification de diplômes. Témoignage Vincent Thromat, responsable du département informatique d’ESCP Europe


Cynthia Glock




Nous avons rencontré Vincent Thromat, qui sera l'invité de Luc Jarry-Lacombe lors de l'atelier du 7 dec "Blockchain-Agora" 15h45 / 16h45 - "Blockchain, identité personnelle & PI"


Comment fonctionne actuellement la certification des diplômes dans les grandes écoles ? Qu’est-ce qui pêche/manque dans les solutions actuellement en œuvre ?

« En ce qui concerne la certification à ESCP Europe, bien que le diplôme numérique ne remplace pas - encore - le diplôme officiel, il remplace déjà l'attestation, à laquelle les jeunes diplômés ont accès via un lien url. En effet, il s'écoule environ trois mois entre le jury de ‘diplômation’ et la cérémonie de remise officielle des diplômes. Habituellement dans cet intervalle, les services de scolarité sont sollicités pour fournir aux étudiants des attestations de diplôme, qui doivent être signées par le directeur du programme. Le processus de certification numérique permet de d'alléger ce traitement.

Pour certifier et stocker ces attestations, ESCP Europe utilise un service de coffre-fort numérique, facile à mettre en œuvre et simple d’utilisation pour les jeunes diplômés. Son principal bémol est que ce service transite via un partenaire extérieur. Or si ce dernier cessait son activité, nous ne pourrions pas garantir que l’ensemble des données serait récupérable ».

Pourquoi la solution BCDiploma est-elle pleinement adaptée aux besoins et aux enjeux de l’enseignement supérieur en matière de certification - en particulier ceux de la sécurité des données personnelles et de leur pérennisation ?

« La blockchain allie la transparence des transactions à l’immutabilité des données. Or, confiance et pérennité sont des valeurs centrales dans le monde de l’éducation. Par ailleurs, une solution comme BCDiploma combine facilité de mise en œuvre et simplicité d’usage pour les diplômés, le tout reposant sur un mode de facturation à l’unité. Enfin, grâce au dispositif de cryptographie auquel elle est associée, BCDiploma répond à l’enjeu majeur de la sécurité, c’est-à-dire de la garantie de l'intégrité et de la pérennité des données.

Cet aspect prend encore plus de sens à l'heure de la mise en place du nouveau Règlement général sur la protection des données, dont le lancement européen est prévu en mai 2018.  Tous ces paramètres permettent de penser que beaucoup d’écoles, dont le nombre d'étudiants ne cesse d'augmenter, vont regarder attentivement l’émergence de ce nouveau service ».

Merci Vincent Thromat et rendez-vous au Blockchain-Agora.












Partager ce site

Veillemag : Les étudiants de SKEMA finalistes d'un grand concours de négociation aux USA https://t.co/2OC8sx7MUi
Lundi 11 Décembre - 16:52
Veillemag : 14 dec. Conference. L'Intelligence Territoriale comparée en France et dans le monde. AEGE reçoit Philippe Clerc https://t.co/eAFkldG9xI
Samedi 9 Décembre - 12:09
Veillemag : J-3. Blockchain-Agora. Retrouvez Philippe Rodriguez "La Révolution Blockchain - Algorithmes ou institutions, à qui… https://t.co/RwDoi8bY3L
Lundi 4 Décembre - 15:46
Veillemag : Reading Ouverture des candidatures Trophées IES Cercle K2. Catherine Mouradian à Search-Day2017 https://t.co/c5Wa9BPxrS
Dimanche 19 Novembre - 11:59
Veillemag : 7 Dec. Petit déjeuner : Découvrez notre solution de surveillance et analyse média à 360° avec… https://t.co/HcI8Z9XV8c
Jeudi 16 Novembre - 11:05