veillemag

Le magazine des professionnels de l'information stratégique









Blockchain

Certification de diplômes : la blockchain au service des grandes écoles et de leurs étudiants. La réponse de BCDiploma


Cynthia Glock


Pour un étudiant fraîchement diplômé, il est essentiel de pouvoir faire valoir ses diplômes auprès de potentiels futurs employeurs en toute confiance. Dans un contexte de compétition accrue, auquel s’ajoute le danger de falsification, les grandes écoles prennent cet enjeu à bras le corps pour offrir à leurs étudiants le moyen de valoriser leurs qualifications dans le monde professionnel.




« D’autant que la prédominance de LinkedIn, comme la vogue des portfolios et des “badges numériques”, rendent difficilement vérifiables les données présentées par chacun », intervient Luc Jarry-Lacombe, spécialiste des technologies de l’information en enseignement supérieur.

Avec Vincent Langard, directeur technique d’un éditeur de solutions logicielles pour l’enseignement supérieur, ils ont lancé le projet BCDiploma, qui permet de certifier les diplômes de façon simple, sécurisée et pérenne, grâce à la technologie émergente blockchain.

 

« Les blockchains fonctionnent comme de grands livres indestructibles que tout le monde peut consulter et compléter, mais pas modifier, explique Luc Jarry-Lacombe. L’utilisation de cette technologie émergente pour certifier les diplômes nous est apparue comme une évidence ».

Sorte de base de données distribuée constituée de nœuds de stockage, la technologie blockchain (littéralement chaîne de blocs) permet de procéder à des transactions numériques sécurisées et traçables, sans organisme de contrôle ni intermédiaire.

« Les blockchains fonctionnent comme de grands livres indestructibles que tout le monde peut consulter et compléter, mais pas modifier, explique Luc Jarry-Lacombe. L’utilisation de cette technologie émergente pour certifier les diplômes nous est apparue comme une évidence ». Avec la solution BCDiploma, l’école transmet les données des diplômes via une application web qui prend en charge l’ensemble des opérations de cryptage, de certification et d’écriture sur la blockchain.

Sa prise en main ne nécessite aucune connaissance technique et n’engendre pas de coût de stockage dans le temps. Les diplômés reçoivent un lien url, valable à vie et gratuit et consultable gratuitement, qui permet d’accéder en un seul clic à leur diplôme et à sa preuve d’authenticité. Ils peuvent faire figurer ce lien sur leur CV (QR code), le partager sur les réseaux sociaux ou l’envoyer à un recruteur.

Quant à la question de la protection des données, BCDiploma apporte une réponse cryptographique.

« Nous avons conçu un algorithme à trois clés - associées respectivement au diplômé, au diplôme et à l’école - permettant de stocker les données sous forme chiffrée en garantissant la sécurité des données personnelles. La connaissance simultanée de ces trois clés est indispensable pour consulter les données lorsque l’on clique sur le lien url d’accès au diplôme », conclut le spécialiste.

Retrouvez Luc Jarry-Lacombe le 7 decembre lors de son atelier de 15h45/16h45 - Blockchain, identité personnelle & PI












Partager ce site

Veillemag : Les étudiants de SKEMA finalistes d'un grand concours de négociation aux USA https://t.co/2OC8sx7MUi
Lundi 11 Décembre - 16:52
Veillemag : 14 dec. Conference. L'Intelligence Territoriale comparée en France et dans le monde. AEGE reçoit Philippe Clerc https://t.co/eAFkldG9xI
Samedi 9 Décembre - 12:09
Veillemag : J-3. Blockchain-Agora. Retrouvez Philippe Rodriguez "La Révolution Blockchain - Algorithmes ou institutions, à qui… https://t.co/RwDoi8bY3L
Lundi 4 Décembre - 15:46
Veillemag : Reading Ouverture des candidatures Trophées IES Cercle K2. Catherine Mouradian à Search-Day2017 https://t.co/c5Wa9BPxrS
Dimanche 19 Novembre - 11:59
Veillemag : 7 Dec. Petit déjeuner : Découvrez notre solution de surveillance et analyse média à 360° avec… https://t.co/HcI8Z9XV8c
Jeudi 16 Novembre - 11:05