veillemag

#searchday • Le 360° de l'information stratégique. Comprendre. Anticiper. Décider








Focus

Interview : Patricia Auroy, Vice-présidente du Réseau National de l’Economie Territoriale (RNET)*


David Commarmond


Le Réseau National de l’Economie Territorial est une association qui œuvre depuis 2008 sur le partage des idées et la mutualisation des savoir-faire pour une collectivité territoriale plus forte.
L’association se base sur la volonté de ses membres fondateurs à travailler ensemble pour organiser avec l’appui d’une collectivité territoriale les Rencontres Nationales de l’Economie Territoriale.



Quel lien voyez vous entre l’IE territoriale et le développement économique régional ?

L’intelligence économique territoriale met à disposition des décideurs des méthodes et des outils au service de leur stratégie de développement économique, que ce soit lors de son élaboration, son suivi dans le temps et son évaluation. Stratégie qui se co-construit dans le temps avec les acteurs du territoire dans une vision prospective qui prenne en compte (la « Grande transition ») et/ou (les transitions) en cours.
 

Elle s’inscrit dans un cercle vertueux qui permet d’élaborer une vision commune du territoire et de ses potentialités de développement, partagée par les acteurs grâce à une plateforme de partage de connaissance et d’expertise, et d’échanges basés sur des données qualifiées.
 

Elle permet d’anticiper les risques lors de la prise de décision (prise en compte de la réglementation, des normes, évolutions technologiques, nouveaux entrants…) et d’adapter les dispositifs d’accompagnement des entreprises en tenant compte des évolutions de contexte. Une directive européenne peut en effet, à titre d’exemple, impacter l’activité d’une entreprise sur un territoire de façon positive ou négative, et il s’agit donc d’anticiper ces évolutions par la connaissance des réglementations européennes, par l’influence et par la diffusion des informations.

 


Que préconisez-vous comme actions des acteurs du développement économique en matière d’IE territoriale ?

Une stratégie de développement se co-construit avec les acteurs du territoire, même si au final la décision est prise par l’instance responsable de la stratégie. Elle doit être alimentée dans le temps par de l’information qualifiée. Il s’agit de mettre en mouvement l’ensemble des acteurs pour la réussite de la stratégie, et utiliser la capacité de l’intelligence territoriale comme outil de partage et de consensus permettant d’aller au-delà des prérogatives de chaque acteur par la valorisation de son expertise et ses apports à la démarche commune.
 

Les acteurs du développement économique, et le développeur économique au premier chef, mobilisent les méthodes et outils de l’intelligence économiques pour réaliser leur mission. Celles-ci sont déclinées dans le Référentiel de compétences des développeurs économiques territoriaux (voir les différents champs d’intervention des développeurs repris dans le référentiel).
 

De nombreux exemples existent, que ce soit à l’appui des stratégies de développement économique, d’innovation, d’internationalisation, des politiques filières, de pôles de compétitivité et de clusters, des politiques d’attractivité, des politiques de GPTEC…

Pour en savoir plus

http://www.economie-territoriale.fr/