veillemag

#searchday • Le 360° de l'information stratégique. Comprendre. Anticiper. Décider








Focus

Interview : Philippe CLERC, CONSEILLER EXPERT INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE INTERNATIONALE, CCI France.


David Commarmond




Quel lien entre l’IE en général ou territorial et le développement économique

Tout décideur aujourd’hui public, privé, issu de la société civile et chargé de participer à la définition de stratégie de développement se trouve confronté à un environnement complexe et mouvant. Les outils traditionnels d’aide à la décision, voire d’analyse ne répondent plus à ses besoins et à son désarroi. L’Intelligence économique, mode de pensée et d’action mobilise le spectre large des sciences sociales au sciences dures pour l’aider à lire le dessous des cartes sur le temps court et le temps long. 

Que préconisez-vous comme actions des acteurs du développement économique en matière d’IET ?

Préparer et évaluer les actions de développement à l’aune des cartes de compétences du référentiel de compétence développeur économique en insistant sur ce qui apparait peu dans le référentiel à ce jour, la prise en compte du levier que représente la culture sur un territoire (pratiques sociales, représentation du monde…).  
 
Le Programme interministériel MUTECOS 2011-2013 s’est penché sur les défis de la relance économique à l’échelle des territoires et a fait surgir dans nombre de ses séminaires l’importance de la culture comme matière de la résilience.

A Bruxelles, en avril 2013 au Parlement européen, nous avions étudié les capacités de rebond industriel des territoires. Les cas analysés (Rhur, Göteborg, Asturie…) ont mis en lumière l’importance de la culture comme ressource critique dans les programme de relance par l’industrie et l’innovation. Il est surtout ressorti que de tels projets courraient à l’échec si les développeurs économiques n’intégraient pas une démarche préparatoire d’intelligence culturelle et sociétale dans la phase préparatoire.