Newsletter

Newsletter Veillemag Mai 2017


Jacqueline Sala




Crédit Agricole, pionnier de l'open banking | usine-digitale.fr

Mai 2017. Ce que nous pouvons retenir ...
Mai 2017. Ce que nous pouvons retenir ...

Précurseur en matière d'open innovation, Crédit Agricole a lancé dès 2012, CA Store, une plate-forme d'Open API ouverte aux développeurs externes pour favoriser le développement d'applications. Au fil des années, le dispositif est devenu un véritable laboratoire d'innovation au service de la transformation digitale des caisses régionales.
Source : Usine Digitale

Fake news : le fondateur de Wikipédia veut les combattre avec Wikitribune

Jimmy Wales, le fondateur de l'encyclopédie en ligne Wikipédia, lance une nouvelle initiative pour combattre les fausses informations (« fake news » en anglais) qui pullulent sur Internet. Avec Wikitribune, il entend réunir des journalistes professionnels et des internautes pour vérifier les faits et rétablir les vérités.
Le concept central de Wikitribune est de réunir des journalistes professionnels et des contributeurs indépendants, qu’il s’agisse de particuliers témoins d’un fait, de lanceurs d’alerte, de spécialistes d’orthographe et de grammaire, qui vont œuvrer de concert pour garantir l’authenticité et la précision d’une information. © Wikitribune 
Source : Futura-Techs

La Commission veut jeter un œil sur les secret des entreprises | euractiv.fr

La Commission souhaite étendre son droit de regard sur des informations considérées comme sensibles, comme l’algorithme de Google. Les entreprises se rebellent déjà. Les entreprises se sont immédiatement opposées à la nouvelle proposition de l’exécutif européen, qui les obligerait à révéler des informations commerciales « sensibles » à la demande des autorités européennes.
Si ces règles sont adoptées, les entreprises qui refusent de coopérer pourraient se voir imposer des amendes à hauteur de 1% de leur chiffre d’affaire de l’année précédente, en plus d’une sanction s’élevant à 5% de leur rendement quotidien.

Source:   Euractiv

Libération lance le moteur de recherche humain contre les fake news | cbnews.fr

Dans une campagne qui se termine à coup d'arguments pas toujours exacts, voire complètement faux, difficile de s'y retrouver. A l'occasion du débat d'hier soir et jusqu'à la veille du vote, Libération et son service Désintox lancent CheckNews.fr, un site où les journalistes d'investigation remplacent les algorithmes informatiques pendant 3 jours avant l'élection présidentielle.
Le quotidien prend ainsi le contrepied des usages informatifs en replaçant le métier de journaliste au cœur de la vérification de l’information. Cette opération est lancée avec le concours de l’agence Walter Thompson Paris,
Source: CB News

Les pistes de la Commission européenne sur l'économie des données et les plateformes

La Commission européenne décrète l'urgence sur les travaux autour du marché unique numérique. D'ici le printemps 2018, elle se prépare à revoir le cadre légal sur la libre circulation des données entre pays, les relations entre plateformes et entreprises européennes, ainsi que sur la sécurité de l'Internet des objets. La régulation des données et des plateformes avance. Il y a quelques jours, la Commission européenne a présenté  ses pistes pour encadrer l'économie des données et les grandes plateformes. L'institution européenne répond, entre autres, aux craintes de certaines entreprises européennes face aux évolutions à venir du marché unique numérique. ...

Lire la suite. Source : Nextinpact

Liberté de la presse : la France 39ème au classement de Reporters Sans Frontière

 

Une presse libre mais la concentration inquiète
Si la presse est globalement libre et plutôt bien protégée par la loi, le paysage médiatique français est largement constitué de groupes dont les propriétaires ont d’autres intérêts que leur attachement au journalisme.
Cette situation entraîne des conflits qui font peser une menace sur l'indépendance éditoriale, et même sur la situation économique des médias. En novembre 2016, iTélé, la chaîne info du groupe Canal Plus, a connu un mouvement de grève sans précédent pour protester contre les choix éditoriaux de la direction. Ce mouvement a déclenché une vague de départs : une centaine de journalistes ont quitté la chaîne en l’espace de quelques semaines. Les restructurations se sont multipliées dans d’autres rédactions en 2016 – à L’Obs, au Parisien-Aujourd’hui en France, au sein du groupe Lagardère ou de Mondadori France – tandis que d’autres médias faisaient leur apparition, à l’instar d’Explicite sur Internet et Franceinfo sur la TNT. Une recrudescence de pratiques violentes des forces de l’ordre contre des reporters, à l’occasion des manifestations contre la loi travail ou du démantèlement de la jungle de Calais, a par ailleurs été observée. D’autre part, pendant la campagne présidentielle, les politiques et la population ont affiché une hostilité
grandissante à l’égard des journalistes
.

Source : RSF -
https://rsf.org/fr/france