veillemag

Le rendez-vous des professionnels de l'information





Acteurs

CAROLINE FAILLET "DECODER L’INFORMATION"


David Commarmond




INTRODUCTION

CAROLINE FAILLET "DECODER L’INFORMATION"
Caroline Faillet s’intéresse depuis quinze ans aux phénomènes de propagation de rumeurs propres au web.
 
En 2004, elle cofonde le cabinet Bolero, dont la vocation est de décrypter les opinions et LES comportements des internautes pour éclairer les stratégies des organisations. En 2017 déjà, elle est l'auteur de l'Art de la Guerre Digitale (Dunod) dans lequel elle porte un regard expert sur la sociologie du web et dévoile les luttes de pouvoir post-révolutions numériques.
 
Elle récidive en 2018 avec la publication de son 4e ouvrage consacré aux Fakes News et à leur décryptage.
 
Se décrivant comme une «Netnologue», elle partage régulièrement son expérience pour contribuer au débat dans le monde académique (HEC, Celsa-La Sorbonne) et dans de nombreux événements consacrés à la transformation digitale.
 
Destiné à un large public et aux personnes s’intéressant au monde des médias, ce livre se veut didactique et facile d’accès. Bien documenté, les références sont nombreuses et variées, il comporte une riche bibliographie pour qui souhaiterait aller plus loin.

DEVELOPPEMENT

Divisé en quatre parties, le livre présente les éléments fondamentaux de la Fake news. Il se propose ensuite de mesurer la portée du phénomène et de définir en quoi doit-on s’inquiéter, afin dans un second temps se protéger, en tant qu’individu (pour commencer), puis collectivement. Enfin elle élargit le débat en conclusion pour nous interroger en quoi notre rapport à la réalité, au monde en est perturbé.
 
Le plan fait appel à notre raison.
 
Si ce manuel nous permet d’avoir une écologie informationnelle, comment peut-on être normal dans un monde qui succombe à la folie et à la dictature émotionnelle ?
 
La loi sur les Fakes news qui n’a été votée que le 22 décembre 2018 se ressent dans l'arrière plan du livre. Que va recouvrir la loi ?
 
Comment va-t-elle être appliquée. Ces éléments, inconnus, nous laissent dans un brouillard informationnel. Brouillard d’autant plus dense que les initiatives précédentes prises par les Ministères ont été de véritables fiasco.

Cette loi va-t-elle faire « pshittt » pour reprendre une expression très connue.

CONCLUSION

Internet n’est pas un lieu où la bienveillance règne, si nous avions des doutes, l’arrivée des réseaux sociaux a enterré cet espoir en dix ans. C’est un espace d’influence qui cherche encore ses marques. Les GAFAM tentent de réguler leurs espaces, contraints et forcés au rythme des scandales qui remettent en cause leur existence et leur chiffre d’affaires. Facebook n’a jamais été aussi puissant malgré les scandales et la Chine vue d’Europe plus innovante et inquiétante par le développement de la reconnaissance faciale.
 
L’éducation aux médias devient nécessaire, voire essentielle. Tant l’esprit humain manifeste une forte capacité à cultiver la haine et à la déverser sur tous les supports et en toutes circonstances.
 
Caroline Faillet nous donne des clés pour prendre du recul et placer des filtres entre l’information brute et nous, elle nous invite à mettre en pratique notre esprit critique et de ne pas relayer malgré nous des informations erronées.













Spécial Abonnés

Partager ce site