www.veillemag.com
Gouvernance

“Dans la veille, la clé, c’est d’être bien accompagné !” Interview de Muriel Cordier (AUF)


@Sindup




Pour en savoir plus
Pour en savoir plus


Quels sont les enjeux de veille pour l’AUF ?

La veille nous sert à orienter les stratégies, à prendre des décisions et à alimenter nos réflexions pour la construction de projets comme “l’Université de demain”.

Comment fonctionnez-vous ?

Notre veille est animée par un comité composé de 15 veilleurs-curateurs répartis dans le monde et porte sur différents sujets comme la veille financière, l’égalité de genre, la recherche médicale et la Covid 19, l’innovation et l’université et enfin une veille régionale et internationale pour la stratégie de l’AUF (la gouvernance par exemple).
Nous partageons les résultats de notre veille avec nos universités membres mais également avec les partenaires avec qui nous avons des projets communs.

Quel outil utilisez-vous et pourquoi ?

Nous utilisons la plateforme Sindup pour deux raisons. La première, parce que c’est un outil puissant et très performant. La seconde pour la grande qualité de son  accompagnement à l’heure de la dépersonnalisation à tout crin. Réussir à obtenir un service personnalisé est vraiment précieux. C’est ce que nous avons. Et c’est indispensable.
La configuration d’un outil de veille est cruciale. C’est la clé. Tout aussi puissant qu’il peut être, mal paramétré, un outil de veille nous emmène guère loin. Les équipes Sindup sont hyper réactives aux moindres demandes et nous obtenons toujours une réponse appropriée dans la journée ou, au plus tard, dans la semaine. Une des tâches principales est, par exemple,  de mettre à jour le plus régulièrement possible nos sources. Et ce n’est pas toujours aussi simple qu’on se l’imagine.

Quelles difficultés rencontrez-vous ?

Nous sommes confrontés à deux problématiques de taille : d’une part, le turnover au niveau des membres du comité et la délicate question de la place du veilleur au sein des équipes, et, d’autre part, un besoin constant de mettre à jour nos paramètres et nos sources sur des thématiques qui évoluent. Là encore, l’équipe de Sindup est un véritable atout pour trouver les meilleures solutions.

Avez-vous mis en place une démarche collaborative ?

Tout-à-fait, le comité de veille échange constamment et définit des bonnes expériences en se basant sur les expériences de chacun au quatre coin du monde.
De  plus, depuis mon espace, j’ai accès à la veille de chacun des membres du comité. Je peux voir ce qui se passe et accéder à l’intégralité des dossiers de veille et des collectes de chaque veilleuse.eur.
Si chacun travaille sur un espace dédié sécurisé, nous pouvons partager nos dossiers et intervenir dessus les uns les autres.

Merci Muriel Cordier Cheffe du département veille innovation prospective chez AUF Agence Universitaire de la Francophonie