veillemag

Le rendez-vous des professionnels de l'information





Enjeux majeurs

Entretien avec Alain Juillet - Président du CDSE - Octobre 2015 - Par Olivier Hassid. Décryptages et Actions.


Revue de Presse CDSE


Le constat porté par Alain Juillet au cours de cet entretien accordé à Olivier Hassid est clair : cécité stratégique et idéologique de certaines "élites" au premier rang desquelles la direction du Trésor et Bercy, une incapacité structurelle à la centralisation du renseignement économique, un renoncement managerial doublé d'un manque de volonté, de vision politiques …



L’Etat français semble incapable d’empêcher le rachat ou la disparition de fleurons nationaux (Alcatel, Alstom, Arcelor…) et de PME dynamiques. Pourquoi n’arrivons nous pas à freiner l’hémorragie et comment se fait-il que les dispositifs publics actuels ou passés (D2IE, FSI, BPIFRANCE, etc.) soient inopérants ?

Depuis de nombreuses années la direction du Trésor, toute puissante à Bercy, est une adepte d’un libéralisme très ouvert qu’elle impose à tout le monde avec les moyens qui sont les siens. Dans ce cadre elle pense qu’en Europe l’auto-régulation des marchés est une nécessité et qu’il faut donc laisser les opérations internationales se faire quelles qu’en soient le résultat puisque certaines nous sont bénéfiques.
La moindre volonté de contrôle ou de restriction est vécue comme une attaque contre le principe comme on l’a vu pour le décret sur les investissements étrangers. Malheureusement dans la dure réalité du marché on est loin de ce beau concept d’équilibre car la balance va de plus en plus dans le sens d’une sortie croissante des actifs français vers l’extérieur.
Les grandes banques françaises qui se veulent internationales et donc au-dessus des intérêts nationaux ne voient que les gains directs qu’elles peuvent attendre de ce genre d’opérations. Si vous ajoutez que la plupart des équipes de tête de nos grandes banques ou groupes sont des brillants inspecteurs des finances généralement issus de la direction du Trésor vous comprenez qu’il y a peu d’espoir de voir évoluer cette situation qui conditionne la posture de défense de notre économie.

Lire la suite

Ici













Spécial Abonnés

Partager ce site