veillemag

Le rendez-vous des professionnels de l'information





Technologies

Hackathon, AngelHack du 12 et 13 Mai, les interviews


David Commarmond


Le 12 et 13 Mai 2013, s’est déroulé à Montreuil dans les locaux de l’IFOCOM l’une des compétions de programmation les plus importantes des HACKATHONS mondiaux réunissant dans plus de 30 pays, sur plus de 12 semaines, 6000 développeurs.



Hackathon, AngelHack du 12 et 13 Mai, les interviews
Pouvez-vous présenter votre centre de formation « Cifacom » ?
Cifacom est une école qui forment des jeunes professionnels dans les domaines de l’Audiovisuel, du Graphisme, de l’Infographie 3D et du Web. Plus particulièrement, l’école du Web de Cifacom prépare aux métiers de chef de projet web, développeur web, webmaster, intégrateur web, webdesigner avec un cursus de 3 ans amenant à un titre de Chef de projet Multimédia.
 
Pouvez-vous vous présenter ?
Je suis directeur des enseignements Web et 3D chez Cifacom et Fondateur de l’EISI une école d’ingénierie informatique. Ingénieur en informatique de formation, je me suis très vite orienté vers l’univers de la pédagogie des écoles supérieures d’informatiques et constate que les étudiants ont changés depuis ces dix dernières années. Ils ne sont plus simplement étudiants mais de plus en plus des professionnels avec de réelles compétences et un esprit très critique sur les services et outils à leurs dispositions.  Des événements tels que l’AngelHack sont des accélérateurs de compétences et surtout des lieux d’échanges et de partages.
 
Comment vous est venu d’accueillir ce concours dans vos locaux ?
Cifacom entretien un réel partenariat avec les entreprises car nos métiers sont en constante évolution. La pédagogie de Cifacom résolument orientée projets avec différents types d’événements jalonnants la scolarité de nos étudiants nous poussent à encourager ce type d’évènements. Aussi lorsqu’un de mes étudiants m’a mis en relation avec Adrien Joly (son tuteur),  nous nous sommes très vite entendus sur le fait d’accueillir l’AngelHack dans nos locaux.

Le concours du 11 et 12 Mai qui vient de s’achever, comment avez-vous ressenti l’événement ?
Je pense que cet événement est une belle réussite. Les hackers se sont démenés tout le week-end afin de produire des pitches de qualités et surtout très créatifs à l’image du groupe qui a justement gagné l’événement. Les organisateurs n’ont également pas démérités durant tout le week-end afin de préparer l’événement et organiser différentes activités. Je me souviendrai entre autre de la bataille au pistolet Nerf dans l’établissement et le terrain d’atterrissage des hélicoptères télécommandés. Je pense que nos étudiants présents n’ont pas reconnu leur école.
 
Quel premier bilan pourriez vous faire de cette expérience ?
Le bilan de ce genre d’événement est toujours positif, c’est pour cela que Cifacom réponds toujours présent pour les accueillir. Cette année, nous avons déjà reçu ParisWeb et allons également accueillir dans 15 jours la Haxe Conf, preuve de notre investissement sur ces événements.
 
Etes-vous  prêt pour la saison prochaine ?
Nous en avons effectivement déjà parlé avec Adrien, Sébastien et Vianney. Je pense que nous serons amenés à nous revoir prochainement pour de prochains Hackathons.
 
Comment allez vous valoriser ce retour d’expérience pour votre structure ?
La meilleure valorisation et le fait que tous les participants, Sponsors, Organisateurs, Étudiants et Hackers présents aient appréciés l’événement et parlent de Cifacom.
La meilleure publicité viens des professionnels et des étudiants eux-mêmes.
 
 
L'organisateur : Pouvez vous présenter AngelHack ?
AngelHack est une startup qui organise des hackathons dans le monde entier, avec comme but de réunir les meilleurs hackers (équipes de développeurs + designers + business), leur proposer le challenge de développer une idée de projet, et aider la meilleure équipe à transformer leur idée en startup, en leur offrant une période de mentoring et un séjour dans la Silicon Valley.

Pouvez vous vous présenter ?
Je suis ingénieur logiciel chez Whyd, une startup parisienne avec qui je développe un service de curation musicale. Passionné par la programmation depuis mes 7 ans, j'ai eu le plaisir de participer à plusieurs hackathons, et je suis persuadé que les startups sont le meilleur moyen d'améliorer la vie de millions de personnes en apportant des innovations que les grandes entreprises ont souvent du mal à exécuter. Je suis aussi batteur dans un groupe de rock, ça joue pas mal sur le genre de projets que j'aime développer.
 
Comment vous est venu l’idée  d’organiser les AngelHack ?
J'ai participé à la première édition parisienne d'AngelHack, en décembre dernier, comme développeur du projet "gig.fm ". Ayant sympathisé avec l'équipe d'organisation, je leur ai fourni des retours sur mon expérience de participant, et l'un deux (Hedi Smida) m'a proposé de reprendre le flambeau pour cette édition, challenge que je n'ai pas pu refuser!
 
Le concours du 11 et 12 Mai qui vient de s’achever, est le 2ème rendez-vous que vous organisez. Comment avez-vous ressenti l’évènement ? Quel premier bilan pourriez vous faire de cette expérience ?
Ce que je retiens de cet évènement, c'est les compliments des hackers, sponsors et de notre jury, qui ont pris beaucoup de plaisir à participer, et ont félicité la qualité d'organisation. Apparemment, tout le monde s'est amusé: les pitches étaient créatifs et vivants (l'équipe gagnante a joué du ukulélé en live sur scène, une autre à simulé un vol de vélo, nombreuses ont théatralisé leur pitch), et le jury s'est fait un plaisir de tirer au pistolet Nerf sur les équipes qui dépassaient le temps imparti! Je pense qu'on a donc réussi notre challenge d'organiser un évènement à la fois productif et fun! Sachant qu'aucune personne de notre équipe d'organisateurs n'avait organisé d'évènement d'une telle ampleur, ça nous a beaucoup touché!
 
Les participants ont beaucoup donné pour ce concours,  comment allez vous continuer à valoriser ce travail ?
La valorisation la plus évidente est le mentoring qui va être apporté à l'équipe gagnante, puis leur voyage de 10 jours dans la Silicon Valley, pendant lequel on va les aider à transformer leur idée en véritable startup. Pour ce qui est des autres équipes, on fera notre maximum pour faire parler d'eux, au travers d'articles, via les canaux d'AngelHack et leurs partenaires. Pour le reste, on espère que l'évènement aura permis de belles rencontres qui se transformeront peut-être en nouvelles startups!
 

 

Un participant : Pouvez-vous vous présenter ?
Je m'appelle Emmanuel, je suis ingénieur en informatique. Je travaille surtout sur la partie serveur des projets (back-end), avec des problématiques de systèmes distribués, d'algorithmique et d'intelligence artificielle. Je fais aussi un peu de web en front-end et du développement mobile quand c'est nécessaire. Lors de ce hackathon j'ai travaillé avec deux développeurs et une graphiste, et ensemble nous avons créé une application web qui permet de découvrir du contenu vidéo de façon originale, JungleBattle.com.
 
Comment vous est venu l’envie de participer à cet événement ?
Je passe une grande partie de mon temps libre à lire des ouvrages et publications scientifiques, ainsi qu'à programmer sur des projets personnels. Ayant travaillé deux ans dans une start-up et étant très intéressé par l'entrepreneuriat, les hackathons ne sont pour moi qu'une conséquence logique à mes centres d'intérêts. Mes principales motivations pour cet événement étaient de boucler un projet complet en un temps très court, ainsi que de rencontrer des gens intéressants.
 
Comment avez-vous ressenti ces 48H de travail intense ?
Disons que je n'ai eu aucun mal à m'endormir le dimanche soir ! Il est vrai qu'avec la limite de temps imposée et l'ambiance compétitive, le stress était très présent. Mais c'est aussi une bonne chose puisque cela force à aller à l'essentiel d'une idée, et à se concentrer sur ce qui est strictement indispensable.
 
Vous avez été sélectionné à un prix d'honneur, dans quel état d'esprit êtes vous  ?
Notre projet JungleBattle.com a effectivement été classé troisième sur un total de 30 projets. Personnellement je suis très heureux de ce classement, et il est vrai qu'avec le reste de l'équipe nous ne visions pas la première place de toute façon. Notre objectif était de passer un bon moment, mais surtout de créer quelque chose d'original et de fonctionnel avant la fin du week-end. L'équipe qui est arrivée première a fait une très bonne démo, et a créé une application qui correspond davantage aux critères de sélection de l'incubateur d'entreprises AngelHack. Je leur souhaite sincèrement de réussir lors de la prochaine étape qui se déroulera à San Francisco en septembre prochain !
 













Spécial Abonnés

Partager ce site