Focus

Interview : Thibault RENARD Responsable Intelligence Economique de CCI Fance.


David Commarmond




Quel lien entre l’IE en général ou territorial et le développement économique

Si l’on voit l’IE comme un ensemble d’outils et de méthodes, il y a deux façons de voir les choses.  On peut considérer qu’il s’agit d’une démarche d’aide à la décision pour les décideurs territoriaux. Mais aussi d’un ensemble d’outils et de méthodes couvrant l’aide à la décision, la protection et l’influence qui vont permettre à des acteurs territoriaux d’être plus performants et de joueur collectif. Bien sûr, ces deux approches de l’IE Territoriale ne s’opposent pas, elles sont complémentaires. Au niveau européen, c’est plutôt l’aspect « aide à la décision » pour les décideurs politiques qui a été privilégiée, avec un terme spécifique  « Intelligence Politique Stratégique– Strategic Policy Intelligence ». Le rapport « Strategic Policy Intelligence: Current Trends, the State of Play and Perspectives » publié en 2001 servit ensuite dès lors de base à la plupart des réflexions sur le sujet dans les programmes européens.

Que préconisez-vous comme actions des acteurs du développement économique en matière d’IE Territoriale ?

Pour ce qui est de l’IE Européenne, depuis bientôt 15 ans, de multiples programmes et projets de l’Union Européenne, associant à chaque fois plusieurs pays, ont traité de la pertinence de l’utilisation de l’IE pour des acteurs territoriaux. Pour citer quelques exemples, le Projet StratinC  (Intelligence Stratégique et Réseaux Innovants d’Entreprises) avait de 2004 à 2006 traité de l’utilisation de l’IE pour renforcer la compétitivité des territoires, des entreprises locales et des clusters. REGSTRAT, de 2006 à 2008, se focalisait sur le croisement des politiques de recherche, des financements et des outils d’Intelligence Politique Stratégique. 

EUROPAMEL @, de 2006 à 2008, avait créé un portail d'entrée sur la connaissance de l'économie des territoires de l'Arc Méditerranée Latin, en identifiant notamment les réseaux d’acteurs stratégiques. + Composites, de 2010 à 2014, avait mis en place d’une plateforme d'intelligence stratégique dédiée aux matériaux composites et à leurs applications. CIS2T  (Cellule d’Intelligence Stratégique Territoriale et Transfrontalière), de 2013 à 2015, avait pour objet de développer l’intelligence économique et stratégique au niveau transfrontalier, et d’accompagner les TPE et PME dans leur démarche d’intelligence stratégique…

 Je dirais donc que la pertinence de l’IE pour les acteurs du développement économique a été largement démontrée, et qu’une des priorités est maintenant de capitaliser sur cet existant et de faire vivre une mémoire de toutes ces expérimentation et réflexions menées dans des cadres européens. Sinon, on se condamne à une « évangélisation » permanente dans les territoires, et de perdre un temps précieux en réinventant la poudre dans quelques années…

 

 














Partager ce site

Veillemag : Agenda : 12eme Assises du Très Haut débit le Jeudi 28 Juin 2018 à la Maison de la Chimie – Paris 7h45 – Petit… https://t.co/K5rutD6V9m
Mercredi 13 Juin - 15:55
Veillemag : Festival du Film Sécurité, 2 octobre 2018 : proposez votre film et/ou inscrivez vous ! A partir de 9h au Centre des… https://t.co/A3NWY6C3k5
Lundi 11 Juin - 14:05
Veillemag : Les Matinales de Veille. Sécurité des entreprises et Cyber-assurances https://t.co/TEmvvpfy4u
Lundi 11 Juin - 12:45
Veillemag : #Cyberdayinfo. La veille est-elle la DCA du risque économique ? Par Marina Bellot et Philippe Brun •Par Marina Bell… https://t.co/OuJpHNoOnl
Dimanche 3 Juin - 19:59
Veillemag : Veiller le deepweb, nouvel objectif stratégique des organisations ? Venez les retrouver : 12h : table ron… https://t.co/g1ebPdcb6O
Dimanche 3 Juin - 18:04