www.veillemag.com
Campus & Métiers

L’Intelligence Economique et Stratégique en Normandie post Covid19. FLORES MAZA Ademy - JUILLARD Melvyn Msc « International Strategy & Influence », SKEMA


Christophe Bisson, SKEMA




“L’idée, c’est bien de rester maître de son destin, malgré les bouleversements politiques, économiques, technologiques. Nous portons deux messages : l’anticipation et l’ambition.” (Fabienne Buccio, alors préfète de la Normandie s'adressant aux chefs d’entreprises Normands en 2019).

L’Intelligence Economique est une discipline récente ayant pour but l’analyse d’environnements compétitifs et leurs interactions avec les informations. La délégation interministérielle à l’intelligence économique la définit comme “un mode de gouvernance fondé sur la maîtrise et l’exploitation de l’information stratégique pour créer de la valeur durable dans l’entité”.

L'intelligence économique et stratégique est une discipline indispensable dans le contexte global moderne. En évolution permanente, cette dernière se doit d'être travaillée aussi dans ses domaines d'applications. Un processus d'intelligence économique et stratégique centralisé trouve rapidement ses limites dans le contexte de fortes incertitudes, non linéarités actuelles. De plus, chaque région dispose de ses propres forces et faiblesses. Cette étude de cas basée sur la région Normande montrera en quoi l'intelligence économique et stratégique peut permettre le développement de nos régions post-crise.

 


Cette discipline est basée traditionnellement sur trois piliers distincts :


●      La veille, consistant en une récolte, un traitement et une diffusion de l’information. 
●      La sécurité économique, identification des menaces et protection des entités  
●      L’influence, permettant de représenter les intérêts de l’acteur.

Alors que ces préceptes d’intelligence économique sont encore restreints à l’échelle nationale, ils peuvent aussi s’appliquer à des échelles plus réduites.


Une région est définie comme une zone territoriale disposant d’une personnalité juridique, d’une liberté d’administration et de moyens propres à la réalisation de projets. Cette division a pour résultat la constitution de 18 zones disposant de capabilités, d’objectifs et de géographies différentes.
Centraliser une discipline comme l’intelligence économique serait donc problématique en raison de la pluralité des facteurs à considérer, une solution universelle dans un cadre national ne peut se révéler satisfaisante à une échelle plus réduite.

Cette étude de cas sera donc basée sur la région Normande dans un contexte particulier : la situation post Covid-19. La crise sanitaire du Covid-19 a effectivement montré que l’éco-système compétitif peut-être impacté par des éléments en dehors de la sphère économique étudiée traditionnellement. L’intérêt ici est de montrer que revaloriser la notion de territorialité et utiliser l’intelligence économique comme grille d'analyse.

Il est clair que l’agro-industrie a vécu un bouleversement dans toutes ses chaînes d’approvisionnement pendant la crise

Cependant, dans un scénario post-crise, l’innovation jouera un rôle clé et plus particulièrement l’Agtech et l’Ag 4.0. Prenons le cas de l'accroissement de la demande de robots et de drones Agtech pour les startups chinoises. Ce type de tendance, renforcera une chaîne d’approvisionnement alimentaire tendue pour être capable de “faire plus avec moins”.
  • En bref, l’enjeu de renforcer les chaînes d’approvisionnement est un sujet à renforcer dans le cadre d’une stratégie d’Intelligence Économique qui permet d’assurer la pérennité de l'industrie.

La modélisation de scénarios à l’aide de variables macro et micro économiques vont pouvoir nous aider à comprendre l’intensité concurrentielle à laquelle les exploitants normands sont soumis.

En effet, la concurrence aujourd’hui ne doit plus être vue sous un angle local, régional, national mais bien international. De même, les données économiques seules ne suffisent plus à expliquer les évolutions.

Prenons deux grilles d’analyses couramment utilisées :
le PESTEL et les 5 forces de Porter (1980), enrichies par les 5 forces de Bisson (2017).

Ces grilles ont été expliquées plus en détail durant le Webinaire “L’Intelligence Économique et Stratégique en Normandie post Covid19”.

  • Le PESTEL est un modèle intégrant six variables (politique, économique, social, technologique, environnemental et légal). Nous pourrions utiliser ce modèle et ses variables afin de les utiliser dans des modèles prédictifs plus avancés. La politique internationale, et plus précisément dans notre étude, l’évolution de l'accord Mercosur-UE pourrait avoir un impact important sur l’intensité concurrentielle à laquelle les exploitants Normands font face.
  • La dynamique de l’agroalimentaire pendant la crise du Covid-19 a aussi été particulière : ce secteur s’est retrouvé avec le besoin d’embaucher de la main d’oeuvre contrairement à la majorité d'industries qui ont dû ralentir leur activité.
    De plus, la crise sanitaire va aussi favoriser la transition à une agriculture 4.0 et donc une fin précipitée de l’agriculture traditionnelle.


Le profil de l’agriculteur va donc changer et s’orienter vers des entrepreneurs basant leur activité sur une utilisation poussée des dernières technologies afin de s’assurer une optimisation de leur production.

Le pouvoir de négociation du travailleur est une composante importante des forces, elle va déterminer sa capacité à négocier notamment le prix de ses ventes et donc sa profitabilité mais aussi sa faculté à développer son activité. Etre capable de déterminer la vitesse à laquelle cette transition va s’effectuer est donc très important dans un cadre de veille.

Référence


Melvyn Juillard.

Réalisation d'une classe préparatoire ECE de 2015 à 2017.
Intègre SKEMA en 2017 en programme Grande École et suit le Master of Science "International Strategy and Influence".
Travaille actuellement à l’élaboration d’un mémoire ayant pour sujet "Les énergies renouvelables dans la région MENA".
Linkedin
 

Ademy Flores

Expérience antérieure en tant que 
- Business Consultant, impliquée dans des projets de transformation d'entreprises dans la banque de détail
- Business Analyst pour le département stratégie secteur d'assurance. 
Travaille actuellement à l’élaboration d’un mémoire ayant pour sujet " Approches de la gestion des conflits lors de changements organisationnels "
Linkedin
 

Webinar organisé en partenariat avec Digimind