veillemag

Le rendez-vous des professionnels de l'information





Innovation et Connaissances

Le Foot 2.0 une Energie Nouvelle pour le Football Français !


Eric Seulliet


Pour le Football national, l’année 2008 sera sans nul doute marquée d’une pierre blanche si les initiatives lancées ces derniers mois pour associer les fans du sport roi au développement des clubs de leur choix , passent à la phase de concrétisation comme on peut s’y attendre.



Ce phénomène Foot 2.0 issu de la génération Internet, invitant les fans à participer au développement de leur club favori via une plateforme contributive et co-créatrice de valeurs sociosportives, va en tout cas faire des adeptes curieux et réceptifs qui voudront être ceux qui ont essayé les premiers de voir le monde du football autrement en s’y impliquant personnellement pour créer ce lien aujourd’hui absent entre eux et les clubs, merci Internet.

Ces initiatives pour originales qu’elles soient s’inscrivent tout au moins pour l’une d’entre elles, CMONCLUBDEFOOT (www.cmonclubdefoot.fr), en rupture avec les cas connus en Angleterre (achat d’un club par une holding de supporters) ou en Espagne (les socios regroupés en association).

Cette rupture se caractérise par les ingrédients classiques de la « French touch », à savoir :
- Une vision stratégique pour l’anticipation des tendances sociétales.
- Une démarche citoyenne pour le travail en groupes et en comités d’experts.
- Une implémentation et un déploiement progressifs pour canaliser ce qui rapproche et éloigner ce qui divise.

En quoi ce projet est il innovant ? Et qu’apporte-t-il de concret au Football national ?

Il est INNOVANT car il fait bouger les lignes de la démarche classique entrepreneuriale qui veut que tout club voulant atteindre l’élite (L2 puis L1) doit séduire une personnalité du monde des affaires : Historiquement le Matra Racing avec Jean Luc LAGARDERE dans les années 90, en passant par L’OM avec Robert Louis DREYFUS et l’OL avec Jean Michel AULAS, pour ne citer que les plus célèbres d’entre eux.
Le Football Français étant pour l’instant imperméable aux Bussinessmen étrangers mais pour combien de temps ?

Le Foot 2.0 à la manière de CMCF ambitionne d’apporter dans la corbeille de mariée avec les associations sportives, une nouvelle source de revenus aux budgets des SASP crées pour la circonstance, qui permettra aux clubs dès le niveau CFA, d’équilibrer leur modèle financier afin qu’il ne dépende plus uniquement des subventions locales, des apports financiers d’hommes d’affaires providentiels et des revenus de sponsoring difficiles à mobiliser à ce stade de la compétition.
Ces revenus issus du NET proviendront d’un partage de flux marketing collectés pour le club (la SASP) par des adhésions, des packages de WebTV sponsoring, des liens sponsorisés et CPC hyper ciblés pour les annonceurs.
Ce flux représentera une Energie Nouvelle et pérenne qui pourra atteindre jusqu’à 1/3 des budgets des clubs.

Il est CONCRET car il répond aux 3 challenges du Football : Le SPORTIF, Le SOCIAL, L’ECONOMIQUE :

Le challenge SPORTIF : Qu’on ne se trompe pas, le résultat sportif reste le challenge phare du Foot 2.0 aussi, il l’est d’autant plus que l’objectif est de faire passer un club de CFA en L2 en 5 ans et atteindre la L1 en 10 ans.
Les fans qui participeront aux travaux préparatifs du Plan d’Amélioration de la Performance (PAP) verront concrètement comment leurs propositions seront exécutées par l’Equipe de Direction Sportive. Ils auront été consultés, associés et informés, de plus pour la première fois dans l’histoire du droit des sociétés à caractère sportif, ils seront représentés par leur président élu par eux, au Conseil d’Administration au même titre que les administrateurs représentants les actionnaires de la SASP (le club et CMCF en l’occurrence).

Le challenge SOCIAL : c’est en quelque sorte l’ADN du projet Foot 2.0 , car il répond à cette demande viscérale des fans d’être associés en amont et en aval à toute la vie de son club qu’il gagne ou qu’il perde , mais qu’il puisse être consulté , associé et informé représente pour lui ce lien sociosportif qu’il appelle de ses vœux les plus sincères.

Le challenge ECONOMIQUE : gardons nous des prévisions hasardeuses en ces temps de désillusion de la performance financière et basons nous sur des fondamentaux tel que :
- L’ADSL et bientôt la fibre optique qui permet à des millions d’internautes de recevoir, échanger et transmettre des contenus privatifs et/ou communautaires avec un niveau de rich média de plus en plus sophistiqué.
- Le profil de ces fans est une source marketing incontournable pour tous les grands annonceurs du Foot Business.
- Les budgets publicitaires sont en progression continue sur le net avec un taux min de 30% /an, alors que tous les autres médias stagnent au mieux.
- Tous les grands médias TV et/ou Presse se déclinent et augmentent leurs investissements sur le net, un des contenus phare est le Sport et le football est le contenu roi très loin devant tous les autres.
Cette nouvelle source de revenus est donc bien identifiée, il nous faudra la structurer et la faire fructifier afin qu’elle soit une nouvelle source d’énergie économique pour le football.

Les semaines qui viennent verront ce projet Foot 2.0 passer aux étapes de réalisation successives , elles verront aussi jaillir des milliers d’espoirs de faire différemment mais ensemble avec des dirigeants sportifs qui auront le courage et la volonté de miser sur la jeunesse et l’expérience industrielle de ces équipes de nouveaux entrepreneurs du Football républicain , ouverts à la diversité et d’abord celle du fan , missionnaires réalistes de l’enjeu que représente ce sujet qui passionne 60 millions de Français.


Victor Waknine
Associé et Coach Stratégie, Développement de CMCF














Spécial Abonnés

Partager ce site