www.veillemag.com
Intelligence des risques

Parution de l'Agence Française Anticorruption. La France régresse et perd 2 places au classement dans le classement de l’indice de perception de la corruption.


La revue de presse




CHARLES DUCHAINE Magistrat, Directeur de l’Agence française anticorruption


Extrait

Source :
https://www.agence-francaise-anticorruption.gouv.fr/files/files/RA%20Annuel%20AFA_web.pdf

••• Mais au‑delà et dans ce même objectif, qui s’inscrit d’ailleurs pleinement dans ses missions de sensibilisation, de conseil et d’appui, l’Agence a développé des relations avec l’ensemble des parties prenantes. Elle est intervenue au sein des universités et des grandes écoles dans des formations dispensées aux futurs responsables conformité ou aux futurs dirigeants des entreprises et administrations, mais également au profit des avocats par sa contribution à une formation mise en place par l’Ecole de formation des barreaux (EFB) ou des juristes d’entreprise. Elle a, en collaboration avec le Centre national de la fonction publique territoriale (CNFPT), organisé plusieurs journées d’actualité en régions.

Malgré ces efforts, en 2019, la France aura reculé de deux places dans le classement de l’indice de perception de la corruption, passant de la 21eà la 23e place sur 180 pays et territoires examinés. Il y aurait, selon Transparency international France, « urgence à relancer la lutte contre la corruption ». Pour ce faire, et pour se limiter aux aspects préventifs qui seuls nous intéressent ici, un renforcement des missions de l’Agence paraît aujourd’hui nécessaire.

Télecharger le rapport

ra_annuel_afa_web.pdf RA Annuel AFA_web.pdf  (4.59 Mo)