veillemag

L'expérience Client au service de la performance globale des organisations







Acteurs

#SYNFIE. Pourquoi nous créons un Observatoire de l’Intelligence Économique ?


Alexandre Medvedowsky President du SYNFIE




Le SYNFIE à décidé de prendre l’initiative et de proposer la création d’un Observatoire Français de l’Intelligence Économique. Il ne s’agit de réunir des experts de la guerre économique pour recenser les menaces pesant sur nos entreprises, nos brevets, nos technologies.

La guerre économique fait rage. Espionnage industriel, bataille des normes, règles d’extra territorialité, prises de contrôle, fake news, influence digitale... toute la panoplie des moyens modernes d’influence et de combat sont mis en œuvre par les gouvernements et les entreprises pour asseoir leur domination et écraser la concurrence. Cette guerre économique est mondiale.

Elle oppose les grandes puissances entre elles dans une bataille géostratégique. Elle oppose les entreprises-nations, plus puissantes que beaucoup d’Etats. Il est cependant illusoire de penser que ces grandes batailles se jouent au dessus de nos têtes. Elles nous concernent au contraire de très près.
 
Les puissances moyennes comme la France sont menacées. Leur souveraineté est tous les jours attaquée. Leurs tentatives d’alliances régionales, telle que l’Union Européenne, sont fragilisées ou détruites. Leurs champions nationaux sont victimes d’agressions pour être détruits ou dévorés. Leurs technologies sont espionnées, pillées. Leurs start-ups innovantes sont des proies faciles. La guerre économique est partout, insidieuse, souvent invisible... mais terriblement efficace.

La France subit, réagit parfois... mais nous sommes rarement dans l’anticipation. Penseurs et chercheurs s’efforcent de faire émerger une École de Pensée autour du concept de Guerre Économique, sous l’influence éclairée de Christian Harbulot. L’Etat essaie, de son côté, de façon désordonnée de coordonner de faibles moyens disparates et éclatés dont la principale faiblesse reste cependant de ne pas être soutenus par une volonté politique déterminée.

LIRE LA SUITE ICI















Spécial Abonnés

Partager ce site