Solutions & Experts

Serious Games et innovation : Grenoble Ecole de Management intervient au Think Tank Ophois


David Commarmond


Mercredi 30 Mars 2016, dans les locaux de CCI France, s'est tenue la réunion du groupe de réflexion Ophois dédié à l’intelligence économique. Parmi les intervenants, Hélène Michel de Grenoble Ecole de Management, responsable de la Chaire Serious Games & Innovation, conceptrice de sérious games dans le domaine de l'innovation afin de présenter la dernière création de l'Ecole.



Présentation qui s'inscrivait dans le cadre de la thématique l'année dédiée aux sérious games en lien avec l’intelligence économique. De nombreux exemples d'usages de gamification existent à travers le monde (Canada, Suisse). L'objectif étant d'obtenir l'adhésion, l'attention de l'apprenant. Dans le cadre de l'économie de l'attention, ces deux éléments étant précieux. Le levier du jeu permettant de dédramatiser et d'organiser la compétition.

L'intérêt majeur de cette approche est de créér ou de stimuler l'imaginaire et de mettre en place un cercle vertueux en jouant sur toute une gamme de valeurs. Reconnaissance sociale, curiosité, collaboration, rôle play, hasard.
 
Les serious games favorisent des comportements : être responsable, comprendre la compléxité, généner du dilemme c'est-à-dire sans créer le meilleur scénario quelque soit les options choisies.

Deux schémas semblent toutefois être plus appropriés pour donner aux serious games sa pleine dimension. Le domaine militaire et le domaine de la santé. La question se posait de savoir si les autres secteurs pouvait être impacté aussi positivement. La réponse fut confirmée. Déjà en 1982, l'arrivée de flight simulator auprès du grand public avait été couronné de succès et montré qu'il était possible de se l'approprier. De nombreux progrès ont été réalisé depuis les dix dernières années au sein des entreprises et amené de nouvelles populations, plus jeunes et plus féminines.

Exemple 1 : Pour se former et former ses commerciaux, Michelin a créé Antitrust en 2011, qui identifie sept moments types de dysfonctionnements et met en scènes plusieurs scénarii pour former les commerciaux.
Exemple 2 : Pour recruter, l'Oréal doit déconstruire son image « Glamour et marketing », pour intéresser les profils autres que marketing. Les exemples sont nombreux et nous pourrions continuer.

Et l'innovation alors :
Créer une nouvelle molécule, en manipulant et résolvant un puzzle 3D voilà les nouveaux chemins de l'innovation. A l'innovation itérative, vient s'ajouter l'innovation disruptive.
Pour trouver des exemples significatifs, il est possible de regarder les projets « fold it » (http://fold.it/portal/), ou « Trackmania » (http://trackmaniaforever.com/). Parmi ce type de projets, les jeux de plateaux sont les plus populaires.

En conclusion de l'intervention : Le succès des événements comme « la journée du marketing de l'innovation » ou « la journée de l'innovation » ne se dément pas. http://eduscol.education.fr/cid75630/la-journee-innovation-2014.html.

La forte valeur ajoutée sur le ROI demeure difficile à mesurer. L'impact est surtout indirect, différé et passe avant tout par des retours presse, de la vulgarisation, la création de connaissance surtout différenciée….

La course au meilleur ROI toutefois ne passe pas par la pédagogie.

 
 
 
 
 
 


 

 

 

Interview d'Hélène Michel
 

Grenoble Ecole de Management


Conclusion de l'année

J'ai donné la parole à Michelle Guérineau (Le Petit Jeu Sérieux) qui a assisté tout au long de cette année aux différentes réunions du «Think Tank Ophois » afin qu'elle nous donne son sentiment et conclure cette année :

Parmi les différents serious games présentés, j’ai pu constater que la plupart se concentrait sur un seul axe de l’intelligence économique comme la sécurité et la protection des informations (au risque  peut-être de fausser les représentations de l’intelligence économique ?). D’autres serious games comme Mr Travel ont fait le choix de traiter une thématique très précise en proposant une véritable boite à outils.

« 2015 a été riche pour Le Petit Jeu Sérieux qui a aussi eu l’opportunité de se présenter devant le groupe Ophoïs de CCI France. La thématique du serious game en intelligence économique proposée cette année à la réflexion m’a permis de conforter la pertinence d’une approche pédagogique innovante pour faire découvrir l’intelligence économique autrement. 

Il reste que cette « confrontation » d’initiatives autour du jeu introduit un sérieux changement de point de vue sur l’intelligence économique. A saisir ! »

 











Partager ce site

Veillemag : Communiqué de presse : La Région Île-de-France choisit le moteur de recherche français Qwant Paris le Jeudi 11 octo… https://t.co/XqWOQD218S
Vendredi 19 Octobre - 16:50
Veillemag : 14 nov. 11h30.Table ronde. Influenceurs : nous ne sommes pas des hommes sandwichs !Inscriptions ouvertes https://t.co/eqMCG5ksKG
Vendredi 19 Octobre - 10:12
Veillemag : Top influenceurs #IA : les 20 scores d’influence les plus élevés : qui sont-ils ? https://t.co/PfneP3Wwcr via @CathCervoni
Jeudi 18 Octobre - 14:28
Veillemag : Cahiers Spéciaux - Introduction à l'Intelligence économique par Bernard Besson. https://t.co/qgndXLzTz7 https://t.co/kGyOaaVte0
Lundi 15 Octobre - 18:59
Veillemag : Assises de la Sécurité – L’Union Européenne appuie sa cybersécurité sur le tandem Airbus/Atos https://t.co/PBtRovuLQO
Samedi 13 Octobre - 10:54