veillemag

Le magazine des professionnels de l'information stratégique









RSE et Economie collaborative

Trois questions à Luc Rubiello Fondateur d'Innooo, le moteur de recherche et le réseau social français sans publicité


David Commarmond


Le 28 Novembre 2013, à la Mairie du 8e, de 19h à 20H, s’est tenue une démonstration du moteur de recherche INNOOO. Luc Rubeillo, fondateur d'Innooo était présent.



Quels sont les projets de développement d'Innooo pour 2014 ?
Nos objectifs 2014 sont de continuer à mettre en place  la fonction Réseau social d'Innooo dans les villes et les communautés de communes françaises qui le souhaitent et de lancer notre programme d'éducation civico-numérique qui constitue, avec le moteur de recherche et le réseau social, la troisième composante du projet Innooo. 
 
Le réseau social Innooo permet à chaque citoyen de gérer sa personnalité numérique (et son e-réputation), en associant (ou en refusant d’associer) à son nom les sites ou les documents qui lui semblent les plus pertinents ou toute contribution dont il est l’auteur (site personnel ou professionnel, CV, annonce, fichier pdf, blog, photo, musique ou vidéo) et de partager ses connaissances avec d’autres citoyens en associant lui-même des réponses pertinentes à des mots clés choisis par lui. 
 
C'est un réseau social de proximité qui permet également aux acteurs économiques (entrepreneurs, artisans, commerçants, associations) de référencer et de développer leur activité localement.
 
Le réseau social Innooo permet aux mairies et aux communautés de communes de mieux comprendre les attentes des citoyens et des acteurs économiques : c’est un réseau social de proximité spécifique à chaque ville ou à chaque communauté de communes en termes de contenu comme de fonctions et qui protège la vie privée de ses utilisateurs en militant pour la reconnaissance juridique de leur personnalité numérique : http://www.innovativity.org/petition-personnalite-numerique.php 
 
Nous lancerons en outre notre programme d'éducation civico-numérique en 2014 en espérant que l'éducation au numérique soit retenue comme grande cause nationale 2014 par le Premier Ministre. Cette décision rendue prochainement serait à la fois nécessaire pour rattraper le retard accumulé par la France en la matière et utile pour préparer le web 3.0 qui, à mon sens, doit être civique et préparer les Françaises et les Français à être des citoyens avant d'être de simples consommateurs. 
 
Innooo intègre ainsi des tutoriels, les tutos conçus et validés par les contributeurs Innooo, qui permettent l’éducation civico-numérique des citoyens par l’acquisition de savoirs concrets, directement opérationnels et partagés par tous car intégrés dans le moteur de recherche. A titre d'exemple, je vous recommande d'effectuer les requêtes "tuto word" ou "tuto la rupture conventionnelle" dans le moteur de recherche www.innooo.fr  
 
 
En quoi Innooo permet aux Mairies de comprendre les attentes des citoyens et des acteurs économiques ?
Avant de lancer un projet quel qu'il soit, il peut être utile de "tâter le terrain" pour sentir si l'intuition de l'élu est une pure abstraction ou la réponse à un besoin concret. Innooo permet de poser une question aux citoyens qui se sont inscrits de manière volontaire au réseau social Innooo de la ville et retourne à l'élu une synthèse quantitative, qualitative et anonyme des réponses (nombre total, nombre de réponses favorables, nombre de réponses défavorables, nombre de sans opinion). L'absence de participation est ainsi une forme de réponse. La présence de commentaires qualitatifs permet en outre aux élus d'orienter leur projet vers d'autres voies ce qu'ils apprécient.
 
La compréhension des besoins des acteurs économiques (entrepreneurs, artisans, commerçants, associations) me semble être d'une autre nature. La spécificité française est de ne pas, de mal ou de croire connaître les besoins des acteurs économiques. Pouvoir interroger ceux qui, là encore, se sont inscrits de manière volontaire au réseau social Innooo de la ville permet à l'élu de clarifier le débat et de se centrer plus rapidement sur l'essentiel : la compréhension des besoins qui varient suivant le tissu économique et les catégories socio-professionnelles de la ville concernée. 
 
Remarquez que, dans les deux cas,  je ne parle ni de vote ni de référendum mais simplement de compréhension des attentes des citoyens et des acteurs économiques favorisant la démocratie locale et le développement économique : s’impliquer dans sa ville, donner son avis, participer au débat public, préparer l’avenir, participer à la vie de la collectivité, défendre ses intérêts, proposer des solutions… se tenir informé dans un monde de plus en plus complexe c’est à tout cela que le réseau social Innooo a l'ambition de contribuer.
 
 
Devrait on intégrer l'éducation civico-numérique dans l'enseignement de l'éducation civique dans les collèges et les lycées ?
 
A mon sens oui, l'éducation civico-numérique devrait être présente sous des formes adaptées de l'école à l'université et dans tous les établissements d'enseignement car elle est de nature transverse.  Rappelons que la loi du 28 mars 1882 de Jules Ferry sur l'enseignement primaire obligatoire visait deux objectifs : rendre l'instruction obligatoire mais aussi laïque. Elle se caractérisait  par deux dispositions qui se complétaient sans se contredire : elle plaçait au premier rang l'enseignement moral et civique et mettait en dehors du programme obligatoire l'enseignement de tout dogme particulier. L'instruction religieuse appartenait aux familles et à l'Église, l'instruction morale à l'école. Rappelons à cet égard le rapport de l'Académie des sciences sur   « L’enseignement de l’informatique en France – Il est urgent de ne plus attendre » de mai 2013 qui va dans le sens du web 3.0 civique que nous avons évoqué.
 
A l’heure du « Big data » où trop d'informations tue l'information, Innooo intègre des tutos qui permettent d'accéder à une connaissance directement opérationnelle en protégeant  la vie privée sur Internet et en se fondant sur les valeurs centrales et fondamentales d'identité, d'intimité et de personnalité numérique.
 
Les contributeurs Innooo militent au plan national et au plan international pour la reconnaissance de la personnalité numérique qui contribuera à protéger efficacement le citoyen comme a pu le faire la reconnaissance de la personnalité juridique dans la déclaration des Droits de l’Homme en 1948 (article 6 de ladite déclaration). Je forme le voeu et fais le rêve qu'un jour prochain cet article 6 de la déclaration des Droits de l’Homme de 1948 soit mis à jour en intégrant et définissant la personnalité numérique, complément naturel de la personnalité juridique et droit fondamental et universel de tout citoyen de vivre et mourir sur internet, comme suit : Personnalité numérique : tout citoyen a le droit de vivre et mourir sur internet par la création et le retrait des données numériques qui le concernent. 
 
Cela me semble en effet faire sens d'énoncer un principe d'humanité tel que la personnalité numérique et le renforcement des droits du citoyen à l'heure où les technologies internet à venir (technologies intrusives, big data, nanotechnologies,...)  vont propulser nos sociétés à une vitesse que nous n'imaginons pas vers le meilleur mais aussi vers le pire. Science sans conscience n'est que ruine de l'âme...
 
« Les nouvelles générations doivent en effet se réapproprier les notions d’identité, de personnalité, de vie privée, d’intimité et en percevoir toutes les nuances. Lorsqu’ils utilisent le réseau, les jeunes confondent trop souvent intimité et innocence. Ils n'hésitent pas à livrer sur Internet des informations personnelles, parce que, disent-ils, « ils n'ont rien à se reprocher ». Or, ce raisonnement peut être dangereux. 
En effet, aujourd’hui aucun internaute ne peut avoir la certitude absolue, lorsqu’il quitte le réseau, de ne pas y laisser des informations, sans parler de celles qui ont été confiées à son insu par quelqu’un d’autre. Lorsqu’il est porté atteinte à l’intimité, cette dernière ne se reconstitue pas ». Contribution de Monsieur Alex Turk, Président de la CNIL dans La Nouvelle Renaissance Innovation et créativité - 31 mai 2011 - Troisième tirage
 
Innooo va ainsi poursuivre la mise en place de ses partenariats avec les écoles, universités et centres de recherche permettant de sensibiliser les étudiants à l’importance de la personnalité numérique et de l'éducation civico-numérique.
 

Démarche à suivre :
Pour utiliser le moteur de recherche Innooo : http://www.innooo.fr 
Pour visualiser les contacts Innooo de votre ville : http://www.innovativity.org 
Pour rejoindre le réseau social de votre ville ou de votre communauté de communes et participer à notre programme d’éducation civico-numérique : http://www.innovativity.org/devenir-contributeur.php












Partager ce site

Veillemag : 14 dec. Conference. L'Intelligence Territoriale comparée en France et dans le monde. AEGE reçoit Philippe Clerc https://t.co/eAFkldG9xI
Samedi 9 Décembre - 12:09
Veillemag : J-3. Blockchain-Agora. Retrouvez Philippe Rodriguez "La Révolution Blockchain - Algorithmes ou institutions, à qui… https://t.co/RwDoi8bY3L
Lundi 4 Décembre - 15:46
Veillemag : Reading Ouverture des candidatures Trophées IES Cercle K2. Catherine Mouradian à Search-Day2017 https://t.co/c5Wa9BPxrS
Dimanche 19 Novembre - 11:59
Veillemag : 7 Dec. Petit déjeuner : Découvrez notre solution de surveillance et analyse média à 360° avec… https://t.co/HcI8Z9XV8c
Jeudi 16 Novembre - 11:05
Veillemag : Petit déjeuner : Découvrez notre solution de surveillance et analyse média à 360° avec https://t.co/PgNPhLi5cT le 7… https://t.co/qsGutvOGwr
Mardi 14 Novembre - 19:58