www.veillemag.com
Communication & Influence

Decid RH « La bataille de l’Attention », saison 1


David Commarmond




Eléments de contexte

Nul événement n’aura remis en cause à ce point nos sociétés modernes, un virus, un tout petit virus a fait vaciller notre économie, nos politiques et l’équilibre du monde en confinant totalement plus de 4 milliards d’individus pendant deux mois. Entraînant paralysie, chaos, et réinvention de nos modes de fonctionnements et de pensées.
 
Jamais la connaissance et l’information n’ont été si accessibles, si abondantes, si foisonnantes, et omniprésentes. Mais perdues dans des océans d’approximations, de redondances. Pour finir sur des écueils de mensonges, les fakes news. 

L’attention à l’inverse demeure invariable, limitée et de plus en plus rare.  Comme le pouvoir, l’attention ne se partage pas : elle se conquiert et se garde ».
 
De ce fait, en arrière-plan, une bataille de l’attention est désormais à l’œuvre, impliquant entreprises, Etats et citoyens. Tous les coups sont permis pour étendre son influence, gagner la sympathie, convaincre les esprits.

 


Les enjeux sont considérables et dépassent désormais largement le cadre de la pédagogie, de l’éthique et de l’addiction aux écrans. Et la célèbre formule de Patrick le Lay, Président de TF1 « nous vendons du temps de cerveau disponible à coca-cola » prend un autre sens au XXIe siècle quand les instigateurs sont Trump, Poutine ou Xi Ping, Elon Musk. 

Accaparer l’attention, c’est en effet non seulement se donner les moyens de tisser un lien privilégié avec ses interlocuteurs pour mieux communiquer et persuader, mais cela consiste aussi à en priver la « concurrence », qu’elle soit politique, économique, sociale et même dans notre vie personnelle.
 
Le champ de bataille est planétaire, les investissements sont colossaux, il se tient sur terre, sur mer, dans l’espace et le cyberespace, via internet, via les câbles et les satellites. Il n’a pas de début et semble être sans fin, cette conquête ne connaît pas de répit, rythmée par les notifications de nos smartphones, où que nous nous trouvions, 24h sur 24h, 7 jours sur 7.
 
L’heure est donc venue de s’approprier les règles de cette «économie de l’attention », de maîtriser les technologies liées à la « captologie », de comprendre en quoi ces enjeux sont complètement nouveaux. En effet, cette bataille ne se limite pas aux écrans et au design, elle se déroule aussi dans notre cerveau, notamment dans la façon de l’induire en erreur.

Il s’agit aussi de comprendre pourquoi, à l’heure des réseaux sociaux, certaines « fake news », théories du complot ou « faits alternatifs » séduisent et convainquent, tout en rendant leurs victimes inaudibles.
 
Au cours de ces rendez-vous qui vont s’étaler tout au long de l’année, de ce sont des experts, qui vont donner différentes clés de lecture pour mieux comprendre les enjeux de la guerre de l’attention. 

  • Quelles sont les lois de l’attention ? 
  • Qu’est-ce que cette « captologie », au cœur du business model des GAFAM ?
  • Comment cette bataille de l’attention se déroule t’elle dans nos organisations ?
  • Pourquoi les discours mensongers et autres « fake news » nous séduisent ?
  • Quelles stratégies d’influences adopter en situation de crise ?
 
La réponse à ces défis ne peut être que collective.

Pour en savoir plus : Agenda DecidRH, 29 Septembre 2020. Avec Christian Leparq et Thibault Renard