VEILLE EVENTS

Rechercher l’information stratégique sur le web : les tendances par Véronique Mesguich pour Search-Day. 12 sept.


Véronique Mesguich




Search-Day. Accueil à partir de 8h30. Véronique Mesguich interviendra lors du débat d'ouverture. 9h30/10h15. Relever les défis de l’information stratégique de demain ? Solutions, pratiques, réseaux. Ce qui doit changer ?

Et si nous étions à la fin d'un cycle ? A la recherche d'un nouveau souffle ?
Les principales associations, réseaux, qui ont structuré, organisé les secteurs de l'information professionnelle affichent à leurs compteurs des chiffres de longévité impressionnants, preuve de la profondeur de leurs racines dans les métiers et des évolutions permanentes qu'ils ont su maîtriser. Mais serions-nous aujourd'hui face à une rupture : attentes, environnement, usages, compétences ?
Au-delà des technologies, de nouveaux horizons sont à désigner, de nouvelles réponses à construire. Que doit-on changer pour y parvenir ?
Cette table-ronde proposée par iScope représenté par Laurence Marcelli et Thierry Régnier, réunira plusieurs praticiens venus d'univers professionnels différents pour partager leurs regards et convictions, souligner les atouts et faiblesses de ce secteur et dégager des pistes d'avenir.

A l’heure où Google fête ses vingt ans, alors que nous célèbrerons bientôt les trente ans du web, tandis que ce web devient plus que jamais multimédia, vocal et mobile, quelles sont les tendances de la recherche d’information ?

La situation est complexe et on note plusieurs paradoxes :
  • entre le décloisonnement dû au numérique et les grands espaces clos dessinés par les « GAFAM » ;
  • entre les innombrables sources d’information qui se sont multipliées et le risque de « pensée unique » liée aux phénomènes d’influence, notamment via les réseaux sociaux ;
  • entre le caractère éphémère de certains contenus et la mémoire absolue du web ;
  • entre web marchand et démocratisation du savoir.

Du côté des moteurs de recherche, on constate une évolution toujours plus nette vers des « moteurs de réponses ».

 L’intelligence artificielle est mise en œuvre à cet effet depuis plusieurs années déjà par les moteurs, afin de favoriser la contextualisation des requêtes à travers la connaissance des besoins et intentions de l’internaute, ainsi que la perception de l’environnement dans lequel il se trouve (géolocalisation, environnement sonore…).
L’algorithme basé sur l’intelligence artificielle Rankbrain, de plus en plus important chez Google, illustre une évolution de son fonctionnement : des chaines de caractères (« strings ») aux concepts (« things »).
Mais en ce qui concerne la recherche d’information stratégique, le risque peut être de défavoriser des requêtes comportant des termes rares (la « longue traine ») au profit de requêtes « transactionnelles » plus simples.
 

L’évolution des moteurs passe également par le « mobile first », qui privilégie les versions mobiles des sites pour le crawling et l’indexation.

 Cette mutation engendrera des conséquences dans les domaines de la création de contenus et du référencement, et rejaillira sur la pratique de la recherche d’information. Le vocal devrait prendre de plus en plus d’importance dans la recherche et la présentation des résultats : selon le Gartner Group, 30 % des recherches seraient vocales vers 2020.
Les GAFAM misent évidemment sur les assistants personnels (Google Home, Siri, Cortana…) et les objets connectés. Avec en corollaire une place importante laissée à la recherche en langage naturel au détriment de la recherche traditionnelle par mots-clés.
Dans le club de plus en plus restreint des moteurs web, on compte peu de nouveaux venus…le français Qwant offre une alternative intéressante à Google, et se positionne, à l’instar de plusieurs méta-moteurs comme Duckduckgo, sur le respect de la vie privée des internautes.

 

Le modèle économique d’accès aux contenus évolue également, parfois dans des directions différentes : du côté de la gratuité avec l’open access et l’open source, mais également vers la monétisation dans le secteur de la presse d’actualité.

L’accès aux données ouvertes (open data) progresse mais reste parfois encore timide dans certains pays.
Les data, qu’elles soient « big », « smart », ou « open », ont pris une place importante dans le processus de recherche d’information ou de veille stratégique, mais ne remplacent évidemment pas les documents classiques ! On note également de plus en plus de documents composites, posant éventuellement des problèmes de traçabilité.  
Alors que la notion de fausse information fait l’objet d’âpres débats parlementaires en France, le sourcing, ou identification de sources pertinentes, demeure incontournable et requière un véritable savoir-faire mêlant connaissance des contenus et sérendipité.
 

Face à la surabondance de contenus hétérogènes, l’analyse automatisée s’impose

Les principaux réseaux sociaux ont introduit également de l’intelligence artificielle dans leurs algorithmes. Pour autant, chez Facebook, (qui traverse par ailleurs depuis le début 2018 une passe difficile), la recherche mots clés demeure pauvre en fonctionnalités. Le moteur Twitter Search ou la solution de collecte automatisée Tweetdeck offrent des possibilités intéressantes, et de nombreuses astuces souvent méconnues pour affiner les requêtes.
Face à la surabondance de contenus hétérogènes, l’analyse automatisée s’impose et peut correspondre à de nombreux besoins :  analyser le contenu d’un ou plusieurs documents, notamment pour extraire des « signaux faibles » et des informations utiles à la prise de décision, faire émerger des corrélations, des relations ou liens « cachés », dégager des modèles prédictifs, étudier l’opinion… Différentes méthodes, techniques et solutions d’analyse automatisée permettent de répondre à ces besoins : du clustering (catégorisation automatique) à la fouille de textes ou de données, en passant par la datavisualisation et l’analyse du « sentiment » et des avis exprimés sur les réseaux sociaux.
Mais seule l’expertise humaine peut guider les choix et l’interprétation stratégique des résultats.
 

Aller plus loin
Aller plus loin
Après le succès de Net recherche, le nouvel ouvrage de Véronique Mesguich "Rechercher l'information stratégique sur le web ", préfacé par Anne-Marie Libmann, est disponible sur le site des Editions De Boeck Supérieur.










Partager ce site

Veillemag : LA FACE CACHEE D’INTERNET ET DES DONNEES PERSONNELLES POUR UN PACTE NUMERIQUE ETHIQUE Le livre de Luc Rubiello, Fon… https://t.co/kRUhEPcQaQ
Lundi 24 Septembre - 16:19
Veillemag : Save the date Influence-Day 2018. Mercredi 14 novembre. Media Intelligence • Fake News • e-Reputation • Market Infl… https://t.co/ZU1mrq52GG
Dimanche 23 Septembre - 18:34
Veillemag : IES 2018 du 3 au 4 Octobre 2018 >> Contexte De grandes mutations apparaissent dans le domaine de l’Intelligen… https://t.co/Ir5gzVBizf
Samedi 15 Septembre - 22:01
Veillemag : Tour de France de la Cybersécurité le 20 Septembre 2018, Toulouse Tour de France de la Cybersécurité 20 Septembre 2… https://t.co/VdtYyr88pF
Samedi 15 Septembre - 21:46
Veillemag : Petit déjeuner INNOOO le mardi 25 septembre de 9h à 10h30 (accueil à 8h30) A l'occasion de la sortie du livre "La f… https://t.co/6zUXt8jnLF
Lundi 10 Septembre - 23:41